Fraudes au président, aux fournisseurs, cyber-fraudes : Comment les éviter

Eviter les 3 cas de fraude externe les plus graves, mode d’emploi

Fraudes au président, cyber-fraudes, fraudes au faux fournisseur : seule une mobilisation de tous les instants et de tous les acteurs viendra à bout de la fraude externe qui, tous les ans, touche 1 entreprise sur 5 (avec des pertes de plus de 100.000 euros dans 10% des cas !).

 

Cas n°1 : la fraude au président

C’est de l’abus de confiance « par excellence ».

Le process est toujours identique. Le fraudeur :

  • Utilise la connaissance précise de l’entreprise visée
  • Met en place un scénario plausible
  • Est capable de de prendre le dessus psychologique de la personne utilisée, complice à l’insu de son plein gré…

 

Les moyens à mettre en oeuvre pour border ce risque de fraude au président

  • Publier des organigrammes non nominatifs et sans lignes directes (au moins pour les responsables financiers et comptables !)
  • Communiquer a minima autour des partenariats et des grands projets de l’entreprise
  • Instruire les salariés possiblement concernés en leur expliquant les process opérationnel de cette arnaque
  • Instaurer un circuit de validation systématique, a fortiori en cas de sollicitation insolite de la part d’un individu non identifié au préalable
  • Établir une règle de double signature pour tout virement de plus de X euros

 

Le mal est déjà fait ?

Si vous vous rendez compte rapidement de l’arnaque, tout n’est peut-être pas perdu !

  1. Alertez immédiatement votre banque (y compris hors des heures d’ouverture) : elle a la possibilité de « rappeler » les fonds virés au fraudeur dans les premières heures après le virement effectif
  2. Appelez la police qui fera intervenir ses services spécialisés

 

Cas n°2 : Les cyber-fraudes

Quelle entreprise n’a pas été victime de phishing ou de rançongiciels ?

 

Pour rappel :

  • Le phishing (hameçonnage en français) est une tentative (réussie ou non) d'extorsion de mot de passe ou de coordonnées bancaires, principalement par l’intermédiaire de mails copiant plus ou moins parfaitement ceux de votre banque, d’un de vos fournisseurs, voire du fisc
  • Les rançongiciels sont des logiciels virus qui cryptent les données de votre ordinateur ou qui permet aux fraudeurs d’en prendre le contrôle. Contre le versement d’une rançon, ces derniers vous rendront (peut-être) les « clés » de votre PC ou n’effaceront pas définitivement vos données.

 

Les moyens à mettre en oeuvre pour border ce risque de cyber-fraude

  • Avoir les dernières versions des antivirus et des systèmes d'exploitation afin de limiter le risque de propagation de données inappropriées
  • Ne JAMAIS ouvrir les pièces jointes des mails douteux : inaccoutumés, provenant d’expéditeurs non répertoriés, aux textes « bizarres » (improprement traduits...)…
  • Réaliser TOUS LES JOURS une sauvegarde exhaustive des données de vos PC, que vous stockerez sur des supports DECONNECTES du réseau (disque dur externe, clés USB…)

 

Le mal est déjà fait ?

Un PC est atteint ? Il vous faut immédiatement :

  • Le déconnecter du réseau
  • Mettre vos services techniques sur le coup
  • Déposer plainte auprès des services de police

 

Ce qu’il ne faut JAMAIS faire ?

Payer la rançon !

 

Cas n°3 : la fraude au faux fournisseur

Elle commence souvent par la demande d’un changement de coordonnées bancaires d'un (vrai) fournisseur de la part d’un (faux) intermédiaire. Et si le nouveau compte est situé à l’étranger, la fraude est quasi-certaine !

 

Les moyens à mettre en oeuvre pour border ce risque de fraude au faux fournisseur

  • Ne jamais utiliser de nouvelles coordonnées bancaires sans avoir confirmation directe auprès des services de votre fournisseur habituel
  • Là encore, un process de double validation est l’assurance de ne pas tomber dans le panneau

 

Le mal est déjà fait ?

Vous venez de procéder à un virement sur un compte suspect ou assurément frauduleux ?

Il vous faut immédiatement :

  • Alerter votre banque (y compris hors des heures d’ouverture) pour bloquer le paiement si c’est encore possible ou essayer de « rappeler » les fonds
  • Appeler la police qui saisira ses services ad hoc
  • Prévenir votre fournisseur

Devis gratuit

Vous avez une question ?

Un de nos spécialistes vous répond

Posez votre question

Nous trouver

AFIGEC : Nos cabinets comptables sont présents en Île-de-France, Levallois et Paris, et en Normandie. Nos clients sur la France. En savoir plus

Nous trouver

Qui sommes-nous ?

Créé en 1981 par 2 associés, AFIGEC aujourd'hui c'est :

- 17 associés
- 16 Experts-Comptables et Commissaires aux Comptes
- près de 220 collaborateurs
- un siège social à Levallois-Perret (92)
- un rayonnement normand (5 cabinets à Lisieux, Honfleur, Deauville, Dives et Le Havre)
- une activité internationale
- la confiance de plus de 4.200 clients dans toute la France

Communication vidéo

Un expert comptable pour chaque profil

Chef d'entreprise

Chef d'entreprise

AFIGEC sécurise votre activité et votre gestion au quotidien. Faire confiance à Afigec, c’est bénéficier d’un tableau de bord gratuit, d’une assistance dans la gestion de votre personnel au quotidien et de conseils sur l’interaction de vos patrimoines.

Demander un devis

Comptable d'entreprise

Comptable d'entreprise

AFIGEC accompagne les comptables d'entreprise à chaque étape de la gestion de leur entreprise. Faire confiance à Afigec, c'est bénéficier d'une prise en charge intégrale de la comptabilité de votre entreprise.

Demander un devis

Créateur d'entreprise

Créateur d'entreprise

AFIGEC vous aide à créer et pérenniser votre entreprise. Faire confiance à Afigec, c’est bénéficier d'un business plan et de tableaux de bord, d’informations sur les législations fiscale, comptable et sociale, d’une aide pour l’embauche de votre premier salarié...

Demander un devis

Se développer à l'international

Afigec vous accompagne en Europe, en Asie, aux USA ou en Océanie grâce à son expérience et ses correspondants de l'Association de membres indépendants  PrimeGlobal.

Demander un devis